Le Figaro

“…Beauté grave, tout en finesse, la jeune actrice colombienne Martina Garcia tient cette note pure et fragile avec beaucoup de justesse. C’est la révélation de ce film où elle est presque de chaque plan, reflétant toutes les tensions. « À l’opposé de la révolte de José Maria, Rosa subit, absorbe la menace, la peur, l’outrage, la convoitise, l’indifférence, dit-elle. C’est difficile et passionnant à jouer parce que toutes ses réactions sont intérieures. J’ai trouvé l’histoire bouleversante, avec ce fond de déracinement social, qui fait que le couple est uni autant par la nécessité que par l’amour. Et j’aime le côté thriller. Le cinéma m’a tentée parce que j’ai le goût des sensations fortes ! »

http://www.lefigaro.fr/cinema/2010/06/01/03002-20100601ARTFIG00595-l-etranger-dans-la-maison.php

“Martina Garcia a grimpé pour la première fois les marches de Cannes cette année avec l’équipe de Biutiful , d’Alejandro Iñárritu, où elle tient un petit rôle. Mais elle est de tous les plans dans Rabia , où elle cristallise les désirs des hommes. La jeune actrice colombienne a le vent en poupe. Très européenne, elle a fait ses études secondaires au lycée français de Bogota, puis des études d’art dramatique à Londres. Elle a tourné plusieurs films en Espagne, après avoir tenu son premier grand rôle dans Perdre est une question de méthode , du réalisateur colombien Sergio Cabrera, en 2005..”

http://www.lefigaro.fr/cinema/2010/06/01/03002-20100601ARTFIG00489-martina-garcia-aime-les-emotions-fortes.php

About martina-official

Martina Garcia - Official Blog

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: